L’histoire de la photographie

L’histoire de la photographie

Depuis quand remonte la première photographie ? Un peu d’histoire fera du bien !

La photographie est apparue dans les année 1820. Le premier procédé photographique a été inventé par un français Joseph Nicéphore en 1822 exactement. Au fil des décennies d’autres apporteront des améliorations à cette invention, ce qui la démocratisera.
Les premières tentatives de faire des photographies en couleur furent prises par Edmond Becquerel en 1848 mais sans grand succès. C’est en 1869 que Louis Ducos du Hauron réussit la première photographie en couleur. Et c’est en 1891 que le physicien Gabriel Lippman trouve le moyen d’obtenir des photos directement en couleurs. Cela lui permis de recevoir le prix Nobel en 1906 mais la technique étant très complexe, elle en resta qu’au stade d’essai. C’est finalement en 1906 que les frères Lumière trouvent un procédé qui sera pratiquable par tout le monde. C’est aussi en 1935 que ce procédé fût amélioré. D’ailleurs celui-ci est toujours d’actualité car les pellicules font toujours appel au bromure d’argent, à la gélatine ainsi qu’au principe d’Agfacolor et du Kodachrome.
C’est donc en 1839 que naît le nouveau métier de photographe. C’est en 1948 que le Dr Edwin H. Land mit au point le tout premier appareil à développement instantané : le Polaroid. Tous les procédés actuels ne sont que des améliorations des premières inventions. C’est en 1975 que fût inventée la photo électronique. Quant aux premiers appareils numériques, ils font leur apparition en 1994.

Laisser un commentaire

Isabelle Potel