Les relations amoureuses virtuelles

Les relations amoureuses virtuelles

J’ai l’impression que c’est de plus en plus fréquent… Mais quel intérêt ?

A l’ère des nouvelles technologies où énormément de choses passent par internet, il s’avérerait que l’amour aussi…

Les relations amoureuses longue distance ont toujours existé mais il faut croire qu’elles sont en train de se faire virtualiser pour de bon. Personnellement je n’ai jamais compris comment une telle relation peut perdurer dans le temps. Ce n’est tout de même pas à coup de nudes et sex cam que tout le monde est satisfait ? Certaines choses ne peuvent et ne doivent pas remplacer le réel, c’est impossible. Le virtuel a ses propres limites. Il y a un sens que l’on ne pourra jamais virtualiser : le toucher. Il y a bien, à un moment donné, un désir physique. Les êtres humains ont des besoins vitaux comme (et il faut en parler) le sexe.

C’est tellement facile de s’enterrer dans le virtuel. C’est quoi ? L’amour à tout prix ? Faire semblant d’avoir un(e) chéri(e) ? Non, ce n’est pas ça l’amour… En tout cas ce n’est pas l’idée que je m’en fais. L’amour c’est du partage et virtuellement parlant, ce partage semble bien vite limité derrière un écran.

Comment peut-on être satisfait à vous masturber devant l’autre et dire « chouette, on a fait l’amour, c’était génial ! » ? Heuuu, non c’est juste de l’auto satisfaction et si un jour (enfin si cela arrive), vous le faites vraiment avec la personne, il risque d’y avoir des (mauvaises) surprises ! Vous aurez tellement idéaliser cette relation virtuelle que le réel aura un goût amer…

Vous l’aurez compris, même si je suis collée au virtuel à longueur de temps, je sais qu’il y a des limites. On ne peut pas vivre dans le virtuel à longueur de temps ce n’est pas possible. C’est comme vouloir vivre comme un bisounours, c’est franchement ridicule et même malsain.

Ne virtualisons donc pas absolument tout sinon l’être humain risque de se perdre à jamais. Ce serait bien dommage…

Laisser un commentaire

Isabelle Potel