Parlons cette semaine du niveau de vie en France de ces dernières années.

La première chose à se demander avant d’aller plus loin, est comment le seuil de pauvreté est-il calculé. Il peut être calculé de deux manières différentes : soit absolue, c’est-à-dire en fonction d’un panier de consommation minimal ou relative, en pourcentage du revenu médian ou moyen. Mais ce seuil peut prendre des valeurs totalement différentes selon la méthode de calcul. La pauvreté en France concerne donc tous les ménages qui ont un revenu inférieur à une fraction donnée du revenu moyen.

Le seuil de pauvreté est passé de 14.4% à 14% en 2012. Cela fait tout de même 200 000 pauvres en moins que 2011. En France, on calcule souvent ce taux de façon relative. Avec 1000€ à l’époque, vous n’étiez pas considéré comme un pauvre.

Mais en 10 ans, on compte 600 000 pauvres de plus. Comment cela est-ce possible ? Le chômage, le coût de la vie qui augmente mais pas les salaires… Ça va de mal en pis ! La faute à qui ? Au gouvernement ? Aux français qui veulent absolument voter et font n’importe quoi par dépit ? (si, si, quand j’entends « J’ai voté Macron parce que je ne voulais pas de la Le Pen au pouvoir »… ou « J’ai voté blanc »… Voter blanc équivaut à donner votre voix pour le vainqueur vu que ce n’est pas reconnu^^)

Bref, c’est la cata en France. Les gilets jaunes ont bien essayé et essaient encore de se battre pour une meilleure vie mais c’est peine perdue dans une France divisée… On n’arrivera à rien comme cela.

600 000 pauvres en 10 ans, cela veut dire qu’en moyenne 60 000 nouveaux pauvres viennent s’ajouter chaque année. N’est-ce pas énorme ? Pourquoi ? Les foyers qui étaient modestes deviennent pauvre à un moment donné et les plus aisés deviennent à leur tour des foyers modestes et ainsi de suite… C’est la décadence tout simplement. Le taux de pauvreté diminue mais l’intensité de celui-çi augmente, c’est ce qui s’appelle être en plein paradoxe.

Selon l’Eurostat, organisme qui permet de comparer les chiffres au niveau européen, nous serions un des pays les plus faibles en taux de pauvreté. Imaginiez-vous cela ?

Se priver, faire attention sans cesse à son budget, tel est le cas de nombreux français…

Mais peut-on vraiment se fier à ces chiffres ? Ils ne sont malheureusement pas remis à jour régulièrement. Les dernières vraies données datent de… 2016.

En 2019, le situation s’est encore dégradée, la France sombre tel un Titanic dans un gouffre sans fin.

Catégories : Vie quotidienne

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *