Depuis le 20 mai 2018, la nouvelle réglementation concernant le contrôle technique est entrée en vigueur. Qu’est-ce qui change et quelles en sont les répercussions pour les automobilistes ? 

Avant le contrôleur avait 123 points de contrôle à vérifier. Aujourd’hui il en a 10 de plus soit 133. Les défauts qui étaient au nombre de 411 passent à 610 et sont renommées en défaillances. Sur ces 610 défaillances, il y en a 139 mineures, 312 majeures et 129 critiques. Voyons cela en détail.

Les défaillances mineures

Celles-ci regroupent les défauts n’ayant aucune incidence notable sur la sécurité du véhicule ou sur l’environnement. Ils ne nécessitent pas de contre visite. Par exemple une légère fuite au moteur ou du jeu mineur à la colonne de direction font parties de cette catégorie.

Les défaillances majeures

Elles sont susceptibles de compromettre la sécurité du véhicule, d’avoir des conséquences négatives sur l’environnement ou encore de mettre en danger les autres usagers de la route. Il y a obligation de contre visite dans un délai de 2 mois suivant la visite initiale afin de faire les réparations. Un petit exemple un peu ridicule mais qui malheureusement fait parti de cette catégorie : si votre lave glace ne fonctionne pas, il faudra donc le faire réparer !

Les défaillances critiques

Et c’est là que tout se complique… Car si cela arrive, vous ne pouvez plus rouler avec votre véhicule. Il faudra donc effectuer les réparations dans la journée suivant la visite du contrôle technique, sinon il sera immobilisé. Par exemple, une usure prononcée des pneus est sujet à l’immobilisation.

Quelles en sont les conséquences ?

La première chose c’est que cela coûte plus cher, en moyenne une augmentation de 15 à 20% est constatée. Les contre visites sont désormais payantes. La durée du contrôle augmente également. Si l’automobiliste décide de conduire son véhicule malgré une interdiction, il s’expose à une amende de 135€.

 

Bref, encore une histoire de pognon déguisée. Vous pouvez retrouvez ici tous les points de contrôle ainsi que leur niveau de gravité.

Étiquettes : , ,

Leave a Reply