Être intermittent du spectacle

Le temps de lecture estimé pour cet article est de 1 min

Intermittent est un statut (ou un régime) conçu pour les personnes qui travaillent dans le milieu artistique.

Être intermittent veut dire percevoir es revenus réguliers pour vivre et développer son projet artistique. Des revenus que l’on appelle « cachets » et qui, parfois, ne sont pas si réguliers que cela.

Comment devenir intermittent ?

Pour avoir accès à ce statut il faut, dans un premier temps, justifié d’au moins 507 heures de travail au cours des 319 derniers jours en qualité d’artiste. Vous pouvez retrouver ici la liste complète des postes qui ont le droit à ce statut. Cependant, tous les artistes ne sont pas intermittents du spectacle. Certains ont des contrats et d’autres choisissent le statut d’auto-entrepreneur.

Peut-on cumuler ?

Les intermittents du spectacle ont le statut de salarié avec des périodes de travail à contrat déterminée et des périodes de chômage. Ils sont soumis à un régime spécifique d’assurance chômage et bénéficient d’allocations particulières en rapport aux annexes 8 et 10 de la convention d’assurance chômage. L’intermittent du spectacle ne peut devenir auto-entrepreneur que si l’activité y est différente. Par exemple un musicien peut très bien être intermittent en montant sur scène et développer à côté une micro entreprise pour donner des cours de musique (guitare, piano, batterie…).

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.