Comment j’ai pu (entre autres) accéder au métier de Community Manager

Le temps de lecture estimé pour cet article est de 8 min

Je suis une autodidacte dans ce métier (eh oui, comme beaucoup !). Je n’ai pas fait d’études de communication ou marketing, j’ai juste un diplôme professionnel dans le domaine du tourisme (et à l’époque, on ne parlait pas de web). Quand on veut se reconvertir, en France, c’est le parcours du combattant. Entre les « Vous n’avez pas le BAC » (et alors, j’ai un niveau BAC+1 et mon diplôme est bien répertorié au Registre National des Certifications Professionnelles, je ne comprends pas…), « Ah oui, mais pour faire une VAE, il faut que ça reste dans le même domaine » ( grrr, pourtant, prenez l’école de tourisme de L’ESCAET, ils font bien des cours sur tout ce qui tourne autour du web et du community management !) ou encore « oui, biensûr, vous êtes tout à fait éligible à notre formation, elle vous coûtera juste 8000€ » ( j’ai pas les moyens !)…
Je me suis donc retrouvée dans une impasse mais je ne me suis pas découragée pour autant ! Je me suis débrouillée seule en attendant de trouver une solution en m’autoformant sur tout ce que je pouvais glaner sur le community management sur le web … Puis un jour, je suis tombée sur un article concernant les MOOCS (Massive Open Online Courses) et dont un que Rue89 était en train de mettre en place : Informer et Communiquer sur les réseaux sociaux avec certification à la clé. La certification est payante mais bon de 8000€, on passe à 30 ou 60€ (selon les cas), c’est beaucoup plus raisonnable et donc plus accessible. C’est avec cette certification en poche que j’ai vraiment débuté. Cet étude de cas a été réalisé en mai 2014. Je vous en souhaite une bonne lecture 🙂 .

 

Sujet

Devenir un véritable Community Manager et créer sa propre stratégie de diffusion de contenus sur les réseaux sociaux.

 

Mon étude de cas

1/ J’ai choisi de « compléter » l’image de l’office de tourisme de Lavaur (http://www.tourisme-lavaur.fr/) car je me suis rendue compte qu’ils n’étaient pas présents sur les réseaux sociaux. Mon projet professionnel étant de devenir Community Manager dans le domaine du tourisme, il me semble parfait pour cette étude de cas. J’habite à 10km de Lavaur en plein cœur du pays de Cocagne. Débutante dans le community management, c’est de plus un défi car cela fait à peine 5 mois que je suis arrivée dans la région que je ne connais pas du tout !

 

2/ Il n’y a que sur twitter que j’ai trouvé un compte : Lavaur Tourisme (https://twitter.com/LavaurTourisme). J’ai donc choisi de créer une page sur Facebook « Au pays de Cocagne » ) pour poster tout ce que je trouve pertinent sur le sujet. J’avais créé une chaîne sur YouTube mais l’ai finalement supprimée car ça faisait doublon avec les autres vidéos et je ne suis pas sûre que ce ne soit pas « hors la loi ». Si j’étais en poste chez eux, là j’aurai vraiment pu créer cette chaîne ainsi que sur Dailymotion et une galerie photo sur FickR, j’aurai même pu faire les photos et les reportages moi-même (je me débrouille assez bien pour le montage photo et vidéo). Par contre je mets les liens sur la page Facebook ainsi que Pinterest que je trouve très bien adapté pour le tourisme (http://fr.pinterest.com/sarenma/au-pays-de-cocagne/).

 

3/ En ce qui concerne la page Facebook, elle est là pour montrer aux gens les évènements marquants à venir dans le coin ainsi que tout ce qu’il me semble pertinent.

Pour Pinterest, je vois ça plutôt comme une « vitrine » sorte d’étagère à brochures avec toutes les informations pratiques et touristiques.

 

4/ Les comptes pertinents à suivre sont :

Il y en a un peu plus que 10 mais je trouve que ce sont les plus pertinents. Sur twitter pour suivre de près l’actualité, Dailymotion, YouTube et Viméo pour trouver les vidéos les plus pertinentes et Facebook pour trouver des informations pratiques.

 

5/ Je n’utilise pas mon compte personnel Facebook pour le public mais j’y fais la promotion de ma page pour inviter les gens à découvrir notre belle région. J’ai déjà eu des retours positifs, et des partages. Quant à Twitter, j’ai mis un message court avec le lien de la page…

mooc1

mooc2

6/ Facebook :

mooc3

Il faut bien faire la promo et signaler que nous ne sommes pas que sur Facebook !mooc4

Signaler que des concours existent…

mooc5

Faire découvrir les applications dédiées…

mooc6

Faire la promotions des évènements à venir.

mooc7

Il n’y a pas mieux pour présenter le pays de Cocagne qu’une vidéo…

Pinterest :

  • : Une épingle pour annoncer la présence de la médiathèque qui redirige sur leur site permettant de voir toutes les activités de celle-çi.
  • : Cette épingle est un exemple de brochures que l’on peut télécharger.
  • : Ici nous avons un exemple de présentation d’une activité à faire et qui redirige vers leur site pour avoir toutes les informations nécessaires.
  • : Des sites généralistes comme celui de la région midi Pyrénées pour y trouver plein d’informations.
  • : De très belles photos de la région.

 

7/ Pour la veille, j’utilise principalement Google Alertes. Mais s’agissant de tourisme local, ce n’est pas évident en une semaine d’avoir beaucoup de résultats :

mooc9

Ce sont les 3 principaux mots clés que j’ai utilisé pour créer mes alertes Google. Ce qui m’a permis par exemple de pouvoir poster l’article concernant un séjour à gagner dans le Tarn :

mooc8

Concernant la programmation des contenus sur Facebook, j’utilise Hootsuite car c’est un outil que j’utilise depuis un certain temps sur une autre page ouverte il y a presque un an : Parlons bien, parlons web ) notamment pour programmer des posts en cas d’absence de ma part et que je souhaite partager mais pas dans l’immédiat et que je n’ai pas encore eu l’occasion d’utiliser sur ma page « Au pays de Cocagne ».

Pour Pinterest, j’ai la possibilité de programmer 3 pins par jour gratuitement avec Gopixel (http://www.gopixel.me/#) qui est aussi un outil analytique pour ce réseau social.

 

8/ Sur Pinterest c’est plutôt « un office de tourisme virtuel » où l’on peut trouver des informations sur les lieux à visiter et ceux-ci peuvent laisser des commentaires pour donner leur avis et des informations supplémentaires.

Sur Facebook aussi les gens peuvent laisser des commentaires pour mettre des informations, des avis… Ils peuvent aussi y déposer du contenu (liens, photos, vidéos…). On pourrait d’ailleurs développer cette page en faisant des petits jeux concours comme des devinettes ou poster une photo et demander aux gens de nous dire où elle a été prise.

Malheureusement, une semaine, c’est trop court pour avoir des retours surtout que je ne peux pas lier cette page au site internet de l’office de tourisme de Lavaur…

 

9/ Les KPIs utilisés dans ma stratégie sont :

  • Tourisme Tarn
  • Lavaur
  • Pays de Cocagne
  • Tourisme local Tarn
  • Montagne noire
  • Tourisme 81
  • Tarn 81
  • Midi Pyrénées

J’utilise ces KPI principalement sur Facebook mais je les utilise également en hashtags pour faire mes recherches que ce soit sur Facebook ou Twitter.

Il est très difficile de mesurer quoi que ce soit en une semaine surtout qu’il s’agit d’une « entreprise locale ». Toutefois, j’ai analysé ma page sur Likelyser (http://likealyzer.com/fr/facebook/aupaysdecocagne).

mooc10

Pour Pinterest, j’ai analysé avec PinReach :

mooc11

10/ A moyen terme, je verrais bien le compte twitter pour avoir la possibilité de demander plus d’informations (les gens poseraient des questions auxquelles ont leur répondraient sans tarder), sur Facebook également mais plus pour que les gens commentent les évènements, les lieux par leur propre expérience… Egalement sur Twitter pour poster en avant-première, tout nouvel évènement à venir et ensuite les poster sur Facebook. Et aussi faire du live tweet pour que les utilisateurs puissent suivre les évènements en direct.

 

PS : J’ai choisi ce sujet car c’est ce que je veux faire en tant que Community Manager, travailler pour un office de tourisme. Je suis débutante, je n’ai aucune formation dans le domaine du community management. J’espère juste de n’être pas trop « à côté de la plaque ». Je le répète, une semaine c’est très court surtout quand on a d’autres obligations. J’ai fait de mon mieux mais personnellement je ne suis pas satisfaite de ce que j’ai fait, j’aurais sûrement pu faire beaucoup mieux (on peut toujours faire mieux !). Enfin j’espère avoir saisi l’essentiel de ce (beau) métier…

 

Conclusion

Je m’adresse à tous les CMs en fonction : qu’en pensez-vous ? Suis-je un bon Community Manager ? Me recommanderiez-vous d’autres formations ou Moocs ? Actuellement, je me suis inscrite au MOOC « Ecrire pour web », toujours de Rue89 (j’avais vraiment apprécié la qualité des cours et des échanges), et je vais passer la certification.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.