Cancer : cette petite bête qui monte, qui monte… et qui détruit tout

Le temps de lecture estimé pour cet article est de 6 min

Le cancer, ce fléau !

Je ne vais pas vous faire un article sur le cancer en général mais plutôt un recensement des différents types de cancer.

 

Le cancer du poumon

IL est aussi appelé cancer bronchique car c’est une maladie des cellules des bronches et parfois des cellules qui tapissent les alvéoles pulmonaires. C’est l’un des plus répandu dans le monde.
CANCER poumonPendant longtemps, on l’a appelé le cancer du fumeur mais on s’est vite aperçu que de plus en plus de non fumeurs l’attrapent.
Les symptômes sont généralement une toux persistante avec quintes sans cause apparente, un essoufflement, une douleur au niveau du thorax ou des épaules que l’on arrive pas à éliminer avec les anti douleurs traditionnels ou encore des infections pulmonaires récurrentes. Les crachats purulents ou sanglant sont aussi à prendre en compte.
Il existe trois sortes de traitements possible : la chirurgie (privilégiée quand c’est possible), la radiothérapie ou la chimiothérapie.

Le cancer du sein

Ce cancer est l’un des plus répandu chez les femmes.
Les symptômes sont une modification de 45136950la dimension ou de la forme du sein, un grosseur au niveau du sein, des ganglions durs au niveau de l’aisselle, un écoulement par le mamelon (parfois sanglant), une modification de la pigmentation ou de la texture de la peau du sein ou de l’aréole ou encore une rétraction irréversible du mamelon d’apparition récente.
Chaque cancer est particulier et nécessite un traitement approprié. La chirurgie reste privilégiée avec soit une ablation de la tumeur (tumorectomie), une ablation partielle de la tumeur et d’une partie des tissus et du revêtement des muscles pectoraux (mastectomie partielle) ou l’ablation totale du sein et du revêtement des muscles pectoraux (mastectomie radicale). La radiothérapie ainsi que l’hormonothérapie, tout comme la chimiothérapie peuvent être utilisés.

Le cancer de la prostate

cancer-prostate-generalitesC’est l’un des moins dangereux, je veux dire par là, qu’il se soigne très bien. Car dans la plupart des cas, le cancer n’a qu’ne évolution lente et peu d’incidences sur la vie.
Les symptômes sont généralement une fréquence anormale ou un besoin urgent d’uriner, un difficulté voir l’impossibilité d’uriner, des douleurs en urinant voire du sang dans l’urine ou le sperme ou encore des troubles de l’érection.
Plusieurs méthodes de traitement existent selon le cas. La plupart du temps, les personnes atteintes choisissent la chirurgie. Mais il existe également des traitements par la radiothérapie, les ultra sons, l’hormonothérapie, la chimiothérapie ou encore le vaccin thérapeutique contre le cancer de la prostate.

Le cancer du côlon et du rectum

C’est une maladie des cellules du côlon ou du rectum. C’est un cancer qui met bhmindexa-zcoloncancerdu temps à se développer et qui peut être traité efficacement grâce à un dépistage précoce.
Il y a plusieurs types de cancers du côlon.
Les symptômes sont généralement des troubles du transit intestinal, des gênes abdominales, du sang dans les selles, une perte d’appétit, une perte de poids inexpliquée ou encore une fatigue anormale.
Les méthodes ici, sont plutôt chirurgicales (laparotomie, cœlioscopie, colostomie…). Mais il existe aussi des thérapies ciblées, c’est une nouvelle génération de traitements en plein essor.

2953191323_1_3

Le cancer de la thyroïde

C’est un cancer qui n’est pas très fréquent.
Le traitement implique l’ablation de la thyroïde, complétée par l’administration d’iode 131. Le taux de guérison dépasse les 90% et le taux de récidives est très faible.

Le cancer du col de l’utérus608_popup_cancer-col-uterus-8468406

Ce cancer recule grâce aux techniques de dépistages.
Il y a plusieurs types de cancers : utérus, endomètre ou de l’ovaire.
Ils sont découverts lors de frottis cervico-vaginaux.
Le traitement va dépendre du stade du cancer. Si c’est superficiel, ce sera au laser mais cela peut aller jusqu’à l’ablation de l’utérus.

schema_cav_buccLe cancer de la lèvre, de la bouche et du larynx

Ces cancers sont plus fréquents que ce qu’il parait.
Le traitement chirurgical est souvent complété par de la radiothérapie.
Les signes d’alerte sont une gêne persistante à la déglutition, un changement de voix qui devient enrouée, un ganglion qui grossit au niveau du cou, des douleurs dans l’oreille, des picotements ou des douleurs dans la bouche ou la gorge, une respiration difficile ou bruyante ou encore des saignements au niveau de la bouche.

Le cancer du foiecancer-foie-immunotherapie

Le cancer du foie est une maladie grave car le foie est indispensable à la vie de tout être humain.
Les traitements sont multiples et c’est selon le cas et le stade d’avancement.

BrainLe cancer du cerveau

Un cancer très complexe qui peut être fatal.
Le pronostic est lié au type de tumeur.
Les symptômes peuvent être différents d’une personne à l’autre. Il peut s’agir d’une paralysie temporaire d’une partie du corps, d’une crise d’épilepsie, de troubles de la vue ou encore de maux de tête avec ou sans vomissements.

Le cancer des testiculesprostate_cancer_frans-400x246

C’est un cancer relativement rare.
Le symptôme principal est généralement la découverte d’une masse dure dans un testicule.
Là aussi le traitement dépend du type de cancer (chirurgie, radiothérapie ou chimiothérapie).

le-cancer-du-pancreas-est-l-un-des-plus-mortels_51676_w300Le cancer du pancréas

C’est le cancer qui touche plus les hommes que les femmes. Le facteur de risque est lié à la consommation excessive et chronique d’alcool.
Les signes sont généralement l’apparition de douleurs abdominales.
Le pronostic dépend ici aussi de l’avancée de la tumeur, de sa qualité et de son type.
Le traitement est avant tout chirurgical avec dans certains cas une chimiothérapie en complément.

Le cancer des os2095183-focus-wide

Tous les os peuvent être le siège d’une tumeur dite “maligne”.
Dans la plupart des cas, les symptômes sont des douleurs osseuses.
Le principale traitement pour ce cancer est la chimiothérapie.

grain-de-beaute_70004_w460Le cancer de la peau

C’est un cancer assez fréquent dû à une exposition prolongée et à répétition au soleil.
Les traitements appropriés sont la chirurgie et dans certains cas la radiothérapie.

Le cancer de l’intestin grêle2b9ed0eef9_intestin-grele_health.allrefer_01

Ce cancer est assez rare.
Les principaux symptômes sont des douleurs abdominales avec arrêt des gaz et des matières.

00000000cancerLe cancer de l’estomac

Les symptômes sont des douleurs à l’estomac, une perte de l’appétit, des nausées avec parfois vomissements, de la fatigue, une perte de poids ou une anémie. Des hémorragies digestives peuvent survenir mais restent rares.
Le seul traitement est chirurgical.

Le cancer de la plèvrecancer-plevre-2

En général, les symptômes se traduisent par un épanchement pleural avec éventuellement une douleur thoracique.
C’est l’un des cancer les plus difficile à traiter malheureusement.

Cancer-oesophage-500x325Le cancer de l’œsophage

90% de ces cancers sont dus à la consommation de tabac et d’alcool.
Le traitement est avant tout chirurgical (oesophagectomie).
Le pronostic dépend essentiellement de l’étendue de la tumeur et de la présence ou non de ganglions et de métastases.

Le cancer de la vessiecancer_du_rein_et_vessie_tumeur_rein_fumeur_72

Le traitement va dépendre de son stade. S’il est superficiel, une endoscopie complétée par de la chimiothérapie ou de l’immunothérapie sera suffisante. Mais dans les cas les plus avancés, l’ablation de la vessie sera faite et remplacée par une poche de substitution.

 

 

 

 

Le cancer n’est pas une seule maladie car il en existe de  différentes sortes Par exemple, la leucémie en est une. Il en existe tout un tas et je ne peux malheureusement pas toutes les lister.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.