Les activités extra-scolaires

Le temps de lecture estimé pour cet article est de 3 min

a840a59c

Parlons aujourd’hui des activités extra-scolaires… parce que oui, ça mérite un article !

 

J’avais déjà fait un article sur mon blog sur l’obligation de l’apprentissage de la natation à l’école. Me revoici aujourd’hui pour parler des activités extra-scolaires.

C’est important pour les enfants de pouvoir faire une activité quelle qu’elle soit. Que ce soit du sport, de la danse ou de la musique, les enfants ont besoin de se dépenser et d’apprendre en s’amusant et surtout en faisant ce qu’ils aiment.
Facile à dire :/ !

Mon enfant ne sait pas ce qu’il veut faire

J’aurai pu également mettre comme titre : « Mon enfant change tous les jours d’avis » ou encore « Mon enfant ne s’intéresse à rien ». On est d’accord quand ils sont petits, c’est la croix et la bannière pour trouver L‘activité qui leur conviendra totalement. Parfois, on a beau essayer un tas d’activités différentes, rien ne marche… Et rappelons le encore une fois, l’activité extra-scolaire doit être un plaisir avant tout. D’un point de vue personnel, je pense que l’âge idéal est 6 ans et devrait commencer par… apprendre à nager (oui, j’y reviens car pour moi c’est hyper important et tous les enfants aiment l’eau). Avant, c’est risqué, à moins qu’il ait déjà les idées bien arrêtées… Je vous dis ça mais j’ai tout de même inscrit mon petit dernier de 5 ans au baby danse… Chose que je n’aurais pas dû, car c’est quelquefois un supplice, il ne veut pas y rester ou alors je le retrouve sur le banc à l’écart…

Pour ce qui est des enfants qui changent d’avis comme d’humeur (:D), faire en fonction de ce qu’ils préfèrent c’est mieux et non pas de ce qu’ils disent. Souvent cela règle le problème. Et puis si cela ne va pas, il est toujours temps de changer l’année prochaine.

Et pour ceux qui ne s’intéressent à rien, je suis un peu sceptique… Ils ont des centres d’intérêts, alors faites en fonction de ceux-ci. Je suis sûre que vous leur trouverez une activité qui leur correspondra.

Les activités principales

  • Les arts plastiques : Excellent pour la créativité et l’imagination, elle devrait ravir les plus petits.
  • Le cirque : On n’y pense pas souvent, et de plus il faut avoir une école du cirque à proximité. Cet activité est un excellent moyen de travailler la motricité.
  • L’éveil musical : Concentration et sensibilisation sont au rendez-vous pour mettre une canalisation de l’enfant. Eveil musical pour les plus petits et pour les plus grands, l’apprentissage d’un instrument (faut-il encore savoir lequel…).
  • La natation : Bébés nageurs pour les plus petits et j’y reviens encore une fois (je suis tenace), dès 6 ans, l’apprentissage de la natation. En plus c’est une bonne alternative au sport traditionnel.
  • Le sport : Que ce soit du foot, du basket, du rugby, de la gym, du judo ou encore de l’équitation, il y en a pour tout le monde. En général, ces activités sont accessibles à partir de 4 ans.
  • Les activités artistiques : Que ce soit le chant ou la danse ou encore le théâtre, c’est un excellent moyen de s’exprimer. C’est aussi une façon de travailler sa concentration qu’elle soit verbale ou corporelle.

Le coût

La question qui tue souvent : « combien ça coûte ? ». Autant il y a des activités quine coûtent presque rien, autant il y en a qui coûtent un bras… Et quand on a plusieurs enfants, ce n’est pas évident. Les plus chères mais aussi les plus plébiscitées par les enfants sont la musique et l’équitation. Comptez pas moins de 250€ minimum pour l’année (et je suis très gentille…).

Bon nombre d’enfants n’ont malheureusement pas accès car trop chères.

Une activité extra-scolaire est importante pour le développement et le bien-être de l’enfant, mais il faut encore trouver l’activité qui lui correspondra le mieux et qui correspondra également à notre porte-monnaie !

 

Cet article devait être publié sur Blasting News…

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.